Votre site e-commerce en création, sera-t-il conforme RGPD ?

Le Règlement Général sur la Protection des Données ou RGPD a été mis en vigueur le mois de mai 2018. De quoi alors s’agit-il ? Est-il nécessaire de rendre votre site e-commerce conforme à ce règlement ? En cas de non-conformité, quelles sont les sanctions ?

RGPD en e-commerce : de quoi s’agit-il ?

Ce règlement entré en vigueur depuis le 25 mai 2018 s’applique identiquement dans tous les pays d’Europe. Il a pour objectif d’offrir une garantie de protection des données personnelles de chaque citoyen de l’Union Européen, quelles que soient les entreprises qui les collectent. Cette notion de collecte de données personnelles s’inscrit sur des domaines très larges comme : la diffusion, la collecte, la conservation, la limitation ou toute autre forme d’utilisation, de limitation ou d’effacement. Il est impératif de connaître les critères du RGPD de site e-commerce.

Rendre votre site e-commerce conforme au RGPD, une nécessité

Plusieurs grands principes s’appliquent pour avoir votre site conforme au Règlement Général sur la Protection des Données. Premièrement, vous devez demander le consentement des utilisateurs en aval des collectes des données. Cela s’applique aussi aux cookies si votre site e-commerce les utilisent. Ensuite, pour le deuxième principe, il s’agit d’offrir une garantie pour la protection des données des utilisateurs. En plus, le traitement de leurs données doit aussi être transparent. Entre autres, vous devez aussi tenir un registre pour les traitements de ces données. Effectuez des analyses d’impact pour vous permettre de gérer aux préalables les éventuels risques lors du traitement ainsi éviter la fuite des données. Pour finir, vous devez permettre aux utilisateurs d’agir à sa guise concernant ses données. Ils doivent pouvoir les modifier, les récupérer ou les supprimer à tout moment.

Plusieurs sanctions en cas de non-conformité au règlement

Si vous ne respectez pas le RGPD de site e-commerce, des sanctions vos tomber. En effet, à l’issue d’une plainte ou d’un contrôle, en cas de non-respect ou méconnaissance de la loi de votre part ou de vos sous-traitants, les autorités vont prononcer des sanctions. Les sanctions peuvent être comme suite :

  • un rappel à l’ordre
  • • une limitation temporaire ou même définitive du traitement
  • • la suspension des flux de données
  • • un ordre de satisfaire les demandes des droits des personnes concernés
  • • une amende jusqu’à 4 % de votre chiffre d’affaires annuel.
  • Le non-respect du RGPD site e-commerce peut vous affecter de façon conséquente. Nommez alors un délégué qui se concentrera sur la protection des données des utilisateurs pour vous éviter des complications.

 

Faire appel à un spécialiste pour créer un site e-commerce
Quel budget pour créer un site e-commerce ?